Qu’est-ce qu’un DPE en immobilier ?

Le DPE pour « Diagnostic de Performance Energétique » est le passage obligé pour tous les propriétaires qui souhaitent vendre ou louer leur bien immobilier. C’est aussi une occasion de découvrir des aspects de votre logement qui permettent de faire des choix en matière de travaux. Un DPE, comme les experts à l’instar d’ETI Diag le nomment, permet d’estimer la consommation énergétique et le taux d’émission de de C02 d’un logement, d’une maison principale notamment. Pour un locataire, c’est l’occasion de vérifier que le logement qu’il souhaite louer est écologique et économique.

Que doit contenir un diagnostic de performance énergétique ?

Lors que le professionnel de diagnostic immobilier se rend chez vous, il prépare un document de synthèse qui doit réglementairement disposer de plusieurs parties. Ainsi, on retrouve une présentation détaillée du logement qui prend la forme d’une description des parois, de l’état général, des performances thermiques ou encore du système énergétique utilisé. Mais, pour être tout à fait lisible du plus grand nombre, un diagnostic immobilier dispose également d’une étiquette énergétique et une autre, climatique. Des recommandations de la part des professionnels en charge de la réalisation du DPE apparaissent également sur le document. Cet aspect permet de se donner une feuille de route sur les travaux à envisager pour réduire la consommation énergétique en particulier.

Il est ainsi possible, via la réalisation d’un DPE de votre logement, qui pourra par exemple être complété par un diagnostic technique amiante (selon l’âge de votre bâti), de trouver des solutions pour améliorer le confort de votre habitat et le rendre potentiellement plus adapté à la location ou à l’achat. Un logement dont la consommation énergétique est faible est en effet plus facilement valorisé par les agences immobilières et notaires qui vendent votre bien.

Ce que dit la loi sur le DPE

La réglementation est très changeante sur les questions de l’énergie des bâtiments anciens. C’est la raison pour laquelle le DPE prend une part importante des diagnostics à réaliser de plus en plus régulièrement. A ce jour, un Diagnostic de Performance Energétique, s’il doit être tenu à la disposition de tout visiteur, candidat acquéreur ou locataire qui en fait la demande au propriétaire, est régi par le Décret du 14 septembre 2006 issu de la loi n°2004-1343 du 9 décembre 2004. La durée de validité d’un diagnostic de performance énergétique est actuellement de 10 ans mais notons ici qu’un décret datant du 17 décembre 2020 prévoit de modifier cette durée à partir de juillet 2021.

Combien coûte la réalisation d’un DPE ?

Les coûts varient en fonction des régions et des professionnels que vous sollicitez. Si vous souhaitez demander la réalisation d’un DPE, pensez à faire faire un devis préalable. On note toutefois qu’un DPE peut coûter en moyenne entre moins de 100 euros et quelques centaines d’euros selon les cas. Dans tous les cas, le professionnel qui réalise le document doit être certifié pour effectuer les relevés qu’il fera chez vous. Ici, l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) est très claire : Un DPE ne peut se faire qu’en allant vérifier les données dans l’habitation concernée.

Laisser un commentaire